Archives de catégorie Emploi

Paradmin

Les différences entre les agents immobiliers et les mandataires immobiliers

Le secteur immobilier est souvent considéré comme l’un des secteurs les plus importants et les plus lucratifs de l’économie. En effet, les transactions immobilières impliquent souvent des sommes d’argent importantes, ce qui nécessite l’implication de professionnels qualifiés. Cela permet de garantir un traitement adéquat des transactions immobilières. Deux des professionnels les plus couramment utilisés dans l’immobilier sont les agents immobiliers et les mandataires immobiliers. Bien que ces deux termes soient souvent utilisés indifféremment, il existe des différences significatives entre eux.

Les agents immobiliers

Les agents immobiliers sont des professionnels titulaires d’une licence ayant pour mission de faciliter la vente ou l’achat de biens immobiliers. Ils sont souvent engagés par des agences, qui leur fournissent des outils, des ressources et un soutien pour leur travail. Les agents immobiliers ont une connaissance approfondie de l’immobilier. Ils doivent bien connaitre les lois en matière de propriété, de taxes foncières, de contrats immobiliers et de financement. Les agents immobiliers sont généralement responsables de la prospection de clients potentiels et de la négociation de contrats immobiliers. Ils s’occupent aussi des visites de propriétés, de la gestion de la documentation et la clôture de la transaction. Ils facturent souvent une commission qui est un pourcentage du prix de vente de la propriété. Cela les incite à travailler dur pour trouver un acheteur ou un vendeur. Rendez-vous sur ce site pour savoir comment devenir agent immobilier .

Les mandataires immobiliers

Les mandataires immobiliers sont aussi des professionnels qualifiés qui ont pour mission de faciliter les transactions immobilières. Cependant, contrairement aux agents immobiliers, les mandataires immobiliers ne sont pas tenus de posséder une licence. Ils travaillent souvent de manière indépendante ou pour des entreprises qui se spécialisent dans la négociation de contrats immobiliers. Ils ont aussi une connaissance approfondie de l’immobilier, mais ils ne peuvent pas fournir les mêmes services que les agents immobiliers. En effet, ils ne sont pas responsables de l’organisation des visites de propriétés ou la gestion de la documentation. En général, ils sont davantage axés sur la recherche de propriétés pour leurs clients et sur la négociation des contrats.

Les différences entre les agents immobiliers et les mandataires immobiliers

L’une des principales différences est que les agents immobiliers sont réglementés par la loi. De ce fait, ils doivent respecter un certain nombre de normes professionnelles. Les mandataires, en revanche, ne sont pas réglementés et ne sont pas tenus de respecter les mêmes normes. En ce qui concerne les services proposés, les agents immobiliers offrent une gamme complète de services. Par contre, les mandataires proposent souvent des services plus limités.

Les agents immobiliers peuvent aussi être membres d’une organisation professionnelle, contrairement aux mandataires immobiliers. Enfin, les honoraires facturés par les agents immobiliers et les mandataires immobiliers peuvent aussi varier considérablement. Les agents immobiliers facturent des frais plus élevés que les mandataires immobiliers. C’est en partie en raison des normes professionnelles plus strictes qu’ils sont tenus de respecter.

Paradmin

Le secteur de l’emploi dans le monde du digital

L’avènement du numérique a profondément transformé la société, et l’impact de cette révolution technologique se fait également sentir dans le monde de l’emploi. Le secteur du digital est en constante expansion et offre une multitude d’opportunités professionnelles passionnantes et lucratives. Que vous soyez un passionné de la technologie, un créatif ou un stratège, il existe des opportunités diverses et variées dans ce domaine en constante évolution.

Emploi digital : quelles sont les tendances actuelles et perspectives d’avenir ?

Dans le monde du digital, il est essentiel de rester à jour avec les tendances actuelles et d’anticiper les évolutions à venir. Les avancées technologiques rapides, telles que l’intelligence artificielle, l’Internet des objets (IOT), le Big Data et la réalité virtuelle, façonnent continuellement le paysage de l’emploi. Les professionnels du digital doivent être conscients de ces tendances et se tenir informés des dernières innovations pour rester compétitifs sur le marché du travail. N’hésitez pas à faire un tour sur https://emploi-digital.fr pour découvrir des opportunités d’emploi dans le digital.

En ce qui concerne les perspectives d’avenir, le secteur du numérique offre des opportunités prometteuses. La transformation digitale des entreprises se poursuit, et de nouveaux métiers émergent constamment. Les domaines tels que l’e-commerce, le marketing numérique, la cybersécurité, la data science et le développement d’applications mobiles sont en plein essor. Il est important d’identifier les secteurs en croissance et de se positionner en conséquence pour maximiser ses chances de réussite professionnelle dans le monde du digital.

Emploi digital : quels sont les rôles et compétences les plus demandés ?

La demande de profils IT et numériques augmente constamment. Comme évoqué précédemment, les métiers du web, de la cybersécurité, de l’intelligence artificielle, de la blockchain, de la data science sont en forte croissance. En conséquence, les besoins en développeurs, data analysts, experts cloud, spécialistes de l’IOT, spécialistes SEO/SEA, cybersecurity experts, développeurs blockchain, UX/UI designers, sont très importants.

La demande pour les profils hybrides, alliant compétences techniques et compétences business, se renforce. Les entreprises cherchent de plus en plus des collaborateurs capables de faire le lien entre la technique et les enjeux métiers. Les compétences transverses comme savoir travailler en équipe, la communication, le relationnel, la capacité d’adaptation, etc. sont également de plus en plus recherchées. Les softs skills prennent le pas sur les hards skills pures.

Quels sont les avantages et défis associés à une carrière dans le digital ?

Travailler dans le monde du digital offre des opportunités d’évolution rapide et de progression de carrière. Les professionnels du digital peuvent constamment acquérir de nouvelles compétences, se spécialiser dans des domaines spécifiques et élargir leurs horizons professionnels. De plus, le secteur du digital est souvent rémunéré de manière compétitive, offrant des perspectives financières attrayantes.

Cependant, notez que le domaine du digital est en constante évolution. Cela signifie que les professionnels doivent être prêts à se former en permanence pour rester pertinents. De plus, la concurrence est souvent intense dans ce secteur, ce qui nécessite un niveau élevé de compétences et d’expertise pour se démarquer. En outre, le rythme rapide du monde du digital peut entraîner une pression accrue et un équilibre entre vie professionnelle et vie privée parfois difficile à trouver.

Quoi qu’il en soit, en développant les compétences adaptées et en faisant preuve d’adaptabilité, les professionnels du digital peuvent prospérer dans ce domaine dynamique.

Paradmin

Quel est le meilleur organisme pour un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est un outil précieux qui aide les individus à développer leurs compétences et à trouver leur voie professionnelle. Cela permet à l’individu d’identifier ses forces, de mieux comprendre ses besoins et de définir un projet professionnel. Pour bénéficier d’un bilan de compétences de qualité, il est important de choisir un organisme qualifié et capable de répondre à vos besoins.

Les critères à prendre en compte pour choisir son organisme de bilan de compétences

Vous devez bien choisir votre organisme pour vous assurer d’obtenir un bilan de qualité. À cet effet, certains critères peuvent être pris en compte pour déterminer le meilleur organisme pour un bilan de compétences.

La formation des consultants

Le consultant qui réalise le bilan de compétences joue un rôle essentiel dans le processus. Il est donc important de vérifier que le consultant qui réalisera votre bilan est qualifié et a reçu une formation adéquate. Les organismes qualifiés comme talents-trajectoires.fr vous proposent des consultants formés et expérimentés pour vous accompagner tout au long du processus.

Les méthodes utilisées

Il est important de vérifier que l’organisme utilise des méthodes validées et reconnues pour réaliser le bilan de compétences. Ces méthodes doivent être adaptées à vos besoins et à votre projet personnel afin d’obtenir des résultats précis et pertinents.

Les tarifs proposés

Le prix est un critère important à prendre en compte lors du choix de l’organisme pour un bilan de compétences. Les tarifs proposés par les organismes peuvent varier et certains proposent des tarifs plus avantageux que d’autres. Il est donc important de comparer les tarifs et les offres proposées avant de choisir un organisme.

Les services proposés

Vous gagnerez à vérifier que l’organisme propose des services supplémentaires. Il peut s’agir des ateliers de développement personnel, d’un accompagnement pour la mise en place d’un projet professionnel, etc. Ces services peuvent être très utiles pour une bonne réalisation du bilan de compétences.

Comment trouver un organisme qualifié pour un bilan de compétences ?

Il existe plusieurs façons de trouver un organisme qualifié pour un bilan de compétences.

Les organismes agréés

Il est possible de trouver des organismes agréés sur des sites internet spécialisés ou sur des annuaires professionnels. Ces organismes doivent faire l’objet d’une certification et sont tenus de suivre des protocoles très stricts. Ils doivent ainsi respecter des normes de qualité très élevées.

Les avis des autres personnes

Il est également possible de trouver un organisme qualifié pour un bilan de compétences en lisant les avis des autres personnes qui ont fait appel à l’organisme. Les avis peuvent être trouvés sur des sites internet spécialisés ou sur des forums professionnels. Ils peuvent aider à évaluer la qualité des services proposés par l’organisme et à prendre une décision éclairée.

Les réseaux d’experts

Les réseaux d’experts sont une bonne source pour trouver des organismes qualifiés pour un bilan de compétences. Les experts sont des professionnels qualifiés qui proposent leurs services aux clients. Ces experts peuvent être contactés directement pour obtenir des informations sur les services proposés et les tarifs.

 

Paradmin

Quels sont les métiers qui recrutent dans l’environnement ?

Le respect et la préservation de l’environnement sont essentiels à la survie de notre planète. Pour cette raison, le domaine de l’environnement possède plusieurs opportunités professionnelles. Alors, quels sont les métiers qui recrutent dans l’environnement ?

Spécialiste de l’environnement

Ces collaborateurs informés veillent à ce que les entreprises et les administrations honorent les réglementations en vigueur. De plus, ils cherchent constamment des moyens novateurs pour maintenir la qualité de l’air et de l’eau, ainsi que pour protéger et restaurer les habitats endommagés. N’hésitez surtout pas à cliquer sur ce lien pour trouver d’autres informations.

Gestionnaire du cycle de vie et agent d’information sur l’environnement

Les gestionnaires du cycle de vie jouent un rôle clé dans le développement durable des êtres humains. Ils cherchent des moyens innovants afin d’alléger la consommation des ressources. Les agents d’information sur l’environnement, quant à eux, sont chargés de sensibiliser le grand public aux processus et aux problèmes écologiques actuels, afin qu’ils puissent prendre les mesures appropriées visant la protection de notre planète.

Spécialiste des communications écologiques

Les professionnels œuvrant en tant que spécialistes des communications écologiques ont pour rôle primordial de sensibiliser le public au fait que nous devons tous agir pour préserver notre planète. Ce faisant, ils se doivent d’adapter leur message aux différentes plateformes. Le but est de toucher un maximum de personnes. En somme, le domaine environnemental offre une grande variété d’opportunités pour ceux qui souhaitent travailler en faveur d’un avenir meilleur et plus durable.

Trouver un emploi en lien avec votre formation

Les formations offertes dans différents domaines donnent aux candidats une bonne base scientifique pour commencer à travailler dans ce secteur. L’ingénierie, la science marine, l’agriculture et le développement durable sont autant de secteurs qui offrent des possibilités. Il y a aussi des partenariats gagnants gagnants avec des institutions proposant des spécialisations en environnement. En outre, le Service Départemental Protection Nature (DNP) offre une formation spécifique à certains emplois, notamment par rapport aux préoccupations sociales et environnementales comme la gestion des risques ou la cartographie.

Une fois l’inscription effectuée, vous devrez passer un test afin de déterminer si vous êtes qualifié pour suivre le programme. Si vous souhaitez obtenir un poste qui correspond à vos expériences et à vos compétences, une recherche spécifique est conseillée. Il existe des sites web spécialisés qui listent toutes les possibilités ouvertes sur le marché et vous pouvez trouver un emploi adéquat. En plus de cela, il existe maintenant de nombreux sites accessibles sur le Web qui fournissent des informations sur l’environnement et les opportunités professionnelles disponibles.

Les publications académiques se spécialisant dans le domaine peuvent également être un excellent moyen de commencer votre carrière. Cela permet parfois aux chercheurs talentueux de trouver un emploi approprié sans même envoyer de CV à l’employeur. Des questions telles que les organisations qui embauchent le plus dans ce domaine (ONG, service civil), quels sont les secteurs prospères ou ce type salarial sera un bon guide pour faciliter votre intégration sur le marché du travail liée à l’environnement. Représenter ce secteur représente un défi considérable pour votre carrière, mais cela offrira également un grand enrichissement social.

Paradmin

Pourquoi mettre un bleu de travail ?

Le bleu de travail est considéré comme la tenue vestimentaire officielle des travailleurs. Il a été inventé en Prusse en 1862 et est depuis devenu une partie intégrante de la mode dans le monde. Les blouses bleues fournissent une protection contre les substances nocives, ainsi que des poches pratiques pour les outils et autres articles dont un travailleur a besoin pour être productif. Elles sont disponibles en différents matériaux et couleurs, mais le bleu marine reste un choix populaire. Quelles sont les raisons pour lesquelles il faut porter un bleu de travail ?

Le Bleu de Travail : une valeur sûre pour votre sécurité et protection

Le bleu de travail est le vêtement par excellence pour les conditions difficiles qui exigent une protection supplémentaire. La combinaison intégrale comprend habituellement des pantalons et une veste. Ceux-ci sont conçus pour offrir la liberté nécessaire pour les mouvements, tout en fournissant une protection supplémentaire contre des conditions difficiles. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur Manelli .

Souvent, les combinaisons sont accessoirisées avec une ceinture. Cette dernière peut être utile pour y attacher des outils pour qu’ils soient plus facilement accessibles lors d’une inspection rapide sur les lieux du travail. Cela permet aux employés d’avoir les mains libres pour pouvoir effectuer leurs tâches rapidement et efficacement sans avoir à se soucier d’accumuler trop d’outils en main. Cela leur permet ainsi d’être plus productifs.

Porter le bleu de travail pour l’hygiène et la propreté

Le bleu de travail est depuis longtemps l’uniforme des travailleurs. En plus d’être un symbole qui fournit une protection importante et de nombreuses mesures de sécurité, ce type de vêtements lie également les travailleurs. En effet, les employés se reconnaissent facilement à travers cette tenue et les employeurs sont tenus de leur fournir ce type de vêtements de travail.

Cependant, les vêtements doivent être confortables et adaptés aux conditions climatiques afin que les salariés soient protégés sans être limités par leur tenue. Les produits utilisés pour nettoyer doivent être correctement évalués par l’employeur et cette évaluation doit être mise à jour chaque année. Ceci afin de garantir que les produits sont adéquats et respectent la réglementation en vigueur. Cette évaluation permettra de garantir également un niveau optimal d’hygiène et de propreté dans les milieux de travail.

En somme, il est à savoir que plusieurs raisons justifient le port du bleu de travail. C’est une combinaison à la fois intemporelle et professionnelle pour la tenue de travail, car la couleur et le style ne changent pas depuis des décennies. Ce vêtement durable est destiné aux personnes qui occupent différents types d’emploi. Vous retrouverez cette tenue dans plusieurs domaines d’activité.

 

Paradmin

Quels sont les processus d’un chasseur de tête ?

Les chasseurs de tête sont des professionnels qui aident les entreprises à trouver les meilleurs talents pour leurs postes à pourvoir. Ils sont souvent appelés recruteurs exécutifs ou consultants en recrutement. Les chasseurs de tête sont des experts dans leur domaine et utilisent des processus spécifiques pour identifier les candidats potentiels les plus qualifiés. Voici les processus clés d’un chasseur de tête.

Identification des besoins de l’entreprise

Le premier processus clé pour un chasseur de tête est l’identification des besoins de l’entreprise. Cela implique de travailler en étroite collaboration avec l’entreprise pour comprendre les exigences du poste à pourvoir. Les chasseurs de tête doivent également comprendre la culture de l’entreprise, les compétences requises pour le poste et les objectifs de l’entreprise.

Recherche de candidats potentiels

Une fois que les besoins de l’entreprise sont clairement identifiés, les chasseurs de tête commencent à chercher des candidats potentiels. Ils peuvent rechercher des candidats via des bases de données de candidats, des réseaux sociaux professionnels, des sites d’emploi, des références et des réseaux personnels. Les chasseurs de tête peuvent également utiliser des techniques de recherche avancées pour trouver des candidats difficiles à trouver.

Entrevue initiale

Après avoir identifié les candidats potentiels, les chasseurs de tête effectuent des entrevues initiales pour évaluer leur adéquation pour le poste. Ces entrevues peuvent être adaptées en personne ou par téléphone et sont utilisées pour évaluer les compétences, l’expérience et la personnalité des candidats. Les chasseurs de tête peuvent également poser des questions sur les antécédents professionnels des candidats et leurs réalisations passées.

Évaluation des compétences et des références

Les chasseurs de tête doivent également évaluer les compétences des candidats et vérifier leurs références. Cela implique de vérifier les diplômes, l’expérience de travail et les références professionnelles des candidats. Les chasseurs de tête peuvent également utiliser des tests de compétences pour évaluer les capacités des candidats dans des domaines clés.

Présentation des candidats à l’entreprise

Après avoir évalué les candidats potentiels, les chasseurs de tête présentent les meilleurs candidats à l’entreprise. Ils fournissent des informations détaillées sur les compétences, l’expérience et les réalisations des candidats, ainsi que leur adéquation pour le poste. Les chasseurs de tête peuvent également organiser des entrevues avec les candidats sélectionnés, leur donner une formation et aider à faciliter le processus de recrutement.

Négociation des offres d’emploi

Une fois que l’entreprise a choisi un candidat, les chasseurs de tête peuvent aider à négocier les offres d’emploi. Cela implique de travailler avec l’entreprise et le candidat pour s’assurer que les conditions de l’offre sont acceptables pour les deux parties. Les chasseurs de tête peuvent également fournir des conseils sur les salaires et les avantages sociaux.

Paradmin

Comment s’effectue le portage salarial et la rupture conventionnelle ?

Le portage salarial est une forme d’emploi qui permet aux travailleurs indépendants de bénéficier d’un statut de salarié tout en conservant leur autonomie. La rupture conventionnelle, quant à elle, est un accord amiable entre l’employeur et le salarié pour mettre fin à un contrat de travail. Dans cet article, nous allons examiner comment fonctionne le portage salarial et la rupture conventionnelle.

Le portage salarial : définition et fonctionnement

Le portage salarial est une relation tripartite entre un travailleur indépendant, une entreprise de portage salarial et une entreprise cliente. Le travailleur indépendant facture ses services à l’entreprise cliente, qui est chargée de la gestion administrative et comptable de la mission. Le travailleur indépendant perçoit un salaire en contrepartie de sa prestation, tandis que l’entreprise de portage salarial facture des honoraires à l’entreprise cliente.

Le fonctionnement du portage salarial est simple. Le travailleur indépendant signe un contrat de travail avec l’entreprise de portage salarial, qui lui permet de bénéficier d’un statut de salarié. Il doit également signer un contrat de prestation de services avec l’entreprise cliente pour la mission qu’il réalise. L’entreprise de portage salarial facture l’entreprise cliente pour la mission, prélève des frais de gestion et verse le salaire au travailleur indépendant.

Le portage salarial présente de nombreux avantages pour les travailleurs indépendants. Ils bénéficient d’un statut de salarié, ce qui leur permet de cotiser à l’assurance chômage et de bénéficier d’une protection sociale. Ils sont également déchargés de la gestion administrative et comptable de leur activité, ce qui leur permet de se concentrer sur leur métier. Vous trouverez plus d’information sur le site www.sta-portage.com.

La rupture conventionnelle : définition et procédure

La rupture conventionnelle est une procédure qui permet à l’employeur et au salarié de mettre fin à un contrat de travail à durée indéterminée d’un commun accord. Elle doit être formalisée par un écrit, qui précise les modalités de la rupture et les conditions financières qui en seront. La rupture conventionnelle doit être homologuée par l’administration, qui fait notamment que les conditions de la rupture sont conformes à la loi.

La procédure de rupture conventionnelle est la suivante : l’employeur et le salarié se rencontrent pour discuter des modalités de la rupture. Ils rédigent ensuite une convention de rupture, qui doit respecter un certain formalisme. La convention doit notamment préciser le montant de l’indemnité de rupture, qui ne peut être inférieur au montant de l’indemnité légale de licenciement.

Le portage salarial et la rupture conventionnelle : comment les concilier ?

Le portage salarial et la rupture conventionnelle peuvent être conciliés dans certaines situations. L’entreprise de portage salarial peut alors gérer les aspects administratifs de la rupture conventionnelle, en veillant notamment au respect du formalisme et du montant de l’indemnité de rupture.

De même, si une entreprise cliente souhaite mettre fin à une mission en cours, elle peut convenir d’une rupture conventionnelle avec le travailleur indépendant. L’entreprise de portage salarial peut alors gérer les aspects administratifs de la rupture conventionnelle, en veillant notamment à l’homologation de la convention de rupture.

Dans tous les cas, il est important de respecter les règles applicables à la rupture conventionnelle et au portage salarial. En effet, ces deux régimes juridiques présentent des particularités qui doivent être prises en compte lors de la mise en œuvre d’une rupture conventionnelle dans le cadre d’une mission de portage salarial.

 

 

 

Paradmin

Comment rédiger un CV à jour en 2022 ?

Que vous cherchiez votre premier emploi ou que vous souhaitiez changer de carrière, un CV bien rédigé est essentiel pour attirer l’attention des employeurs. Avec l’évolution des pratiques de recrutement et l’émergence de nouvelles technologies, il est important de savoir comment rédiger un CV efficace et à jour. Voici les principales étapes pour rédiger un CV moderne et réussi en 2022.

Comprendre les tendances actuelles en matière de CV

Les tendances en matière de CV évoluent constamment, il est donc important de comprendre les pratiques actuelles pour être compétitif sur le marché du travail. Certaines tendances en matière de CV à considérer en 2022 incluent l’utilisation de graphiques, la personnalisation en fonction de l’entreprise et du poste. Il y a également l’optimisation pour les systèmes de suivi des candidats (ATS), et la présence de liens vers des profils professionnels en ligne.

Choisir un format adapté

Il existe plusieurs formats de CV, tels que le chronologique, le fonctionnel et le combiné. Le format que vous choisissez dépendra de votre expérience professionnelle et de vos compétences. Le format chronologique est le plus couramment utilisé, car il présente votre expérience professionnelle de manière linéaire, du plus récent au plus ancien. Le format fonctionnel, quant à lui, met davantage l’accent sur les compétences et les réalisations plutôt que sur l’expérience professionnelle chronologique.

Soigner le contenu

Le contenu de votre CV est crucial pour attirer l’attention des employeurs. Assurez-vous de mettre en évidence dans vos compétences les plus pertinentes et vos réalisations les plus impressionnantes en utilisant des chiffres ou des pourcentages si possible. Utilisez des verbes d’action pour décrire vos réalisations et vos tâches afin de donner une impression de dynamisme et d’efficacité.

Personnaliser votre CV

Il est important de personnaliser votre CV en fonction de l’entreprise et du poste que vous visez. Utilisez des mots-clés pertinents et adaptez votre expérience professionnelle en fonction des exigences du poste. N’oubliez pas d’ajouter une section sur vos centres d’intérêt et vos activités en dehors du travail pour donner une image plus complète de votre personnalité.

Ajouter une touche visuelle

L’utilisation de graphiques et de visuels peut aider votre CV à se démarquer de la pile de candidatures. Cependant, vous devez préciser que ces éléments ne surchargent pas votre CV et qu’ils sont pertinents et professionnels. Les graphiques peuvent être utilisés pour présenter des données telles que des réalisations ou des compétences, ou pour améliorer la lisibilité de votre CV.

Enfin, avant de soumettre votre CV, réalisez-le judicieusement pour corriger les erreurs de grammaire et d’orthographe. Faites également attention à la mise en page et à la cohérence des informations. Si possible, faites relire votre CV par un ami ou un mentor.

Paradmin

Pour améliorer la qualité de vie au travail de ses employés ?

La mise en place de stratégies pour améliorer la qualité de vie au travail de ses employés a plusieurs avantages. Elle impact positivement la santé de vos salariés, crée un sentiment d’appartenance et optimise les performances par conséquent. Quelles sont les meilleures idées à mettre en place pour y arriver ?

Lire la suite

Paradmin

Comment trouver un job en 2022

Un job comme vous le savez est essentiel dans la vie d’un homme. Trouver un emploi est donc obligatoire pour toute personne qui souhaite mieux, ou bien vivre. Cependant, la recherche peut sembler complexe quand on ne sait pas comment s’y prendre. Découvrez dans cet article quelques conseils pour trouver un job en 2022.

Lire la suite